Very Bike Trip, les USA en vélo

Very Bike Trip, les USA en vélo

Searchlight > Boulder beach

Comme DAB on décolle tôt, on a bien dormit.
On reprend la fameuse route pendant 60km… super! On arrive assez vite à Bouldercity. On trouve un bikeshop, incroyable ! Pilou a un bruit dans son pédalier depuis 2-3 jours, le mec nous répare ça en 10min.
On a trop faim, on se pose dans un fastfood ; il est 10h30 ça craint… Mais on déjeune tôt les matins c’est normal ou alors c’est qu’on devient de vrais américains !
Un américain vient nous parler, il a déjà fait un voyage à vélo, il nous raconte un peu son truc, nous donne quelques conseils, il est plutôt cool ! Les américains sont plutôt curieux, c’est pas le premier à venir nous parler, à nous dire : it’s awesome (on n’arrive toujours pas à le prononcer) ! Ils sont toujours super sympas, ils nous donnent souvent de l’eau… hihi !
On repart direction le camping, après une bute on aperçoit Lake Mead, c’est pour l’instant le plus bel endroit qu’on ai vu. Une eau bien bleue à flanc de montagnes rocheuses couleur rouge-orangé. C’est un lac artificiel. On voit très nettement une démarcation blanche sur les montagnes. Le niveau de l’eau a baissé d’au moins une vingtaine de mètres. Notamment à cause de Vegas, et du réchauffement climatique. C’est juste magnifique.
On arrive au camping, il est plutôt cool il y a pleins d’arbres donc de l’ombre :)
En plus 10 dollars la nuit c’est top ! Par contre pas de douche… mais le lac fera très bien l’affaire.

  • 73 km
  • 3h32
  • Boulder beach

Boulderbeach > Henderson

On part un peu plus tard que d’habitude, on n’a que 15km à faire, on va au camping de Las Vegas Bay un peu plus haut sur le lake Mead. On roule sur une petite piste cyclable magnifique, on s’arrête dans une gorge, on escalade un peu et on se retrouve sur les hauteurs, on surplombe le lac ; trop classe !
Au fur et à mesure que l’on avance on se rend compte que le camping risque de pas être à côté de l’eau. Le lac est trop desséché. On arrive au camping, c’est trop la mort, il est vide. Il n’y a rien, personne mais vraiment personne, il n’y a plus de plage.
C’est à peine 10h si on doit rester là toute journée on risque de se faire bien chier !
Tant pis on décide de continuer à avancer en direction de Vegas, il y aura sûrement plus de campings mais on trouvera bien un motel pas cher. On roule, on passe une colline et on aperçoit au loin les tours des hôtels de Vegas… De loin on dirait que tout est regroupé sur une seule avenue.
A midi on se pose dans un fastfood (pour changer ^^).
C’est marrant on ne peut pas rentrer à l’intérieur, c’est que du drive, les places de parking sont en épis avec chacun sa borne pour commander. Il y a 2-3 tables dehors mais il faut quand même commander à la borne.
On se trouve un petit motel pour passer la fin d’aprem et la nuit.
Demain c’est Vegas… Youpi!!!

PS: félicitations Dorine, c’est super !!!

  • 41 km
  • 3h10
  • Henderson

Henderson > Las Vegas

Dernière ligne droite avant Vegas, plus qu’une trentaine de km. On roule, on voit Vegas de loin, on passe dans des quartiers assez résidentiels.
On remonte le strip (las Vegas boulevard), on passe devant l’aéroport; les avions passent juste au dessus des nos têtes, c’est classe! On dépasse le fameux panneau , on y est!!!
On est entouré d’hôtel, c’est un peu le bordel pour rouler il y a beaucoup de voitures, beaucoup de monde.
On s’arrête devant notre hôtel (le Flamingo), il est trop bien placé, en plein milieu du strip en face du Bellagio et du Cesar palace.
Un peu le bordel pour poser nos vélos, forcément ils ont pas de parking à vélos!
On va manger, le Check-in n’est qu’à 16h.
Bon plan du jour le Check-in commence en réalité à 15h mais personne le sait…du coup on fait pas la queue. On s’en sort bien, internet disait 1h a 2h d’attente. Effectivement a 16h c’était blindé de monde.
On monte a notre chambre, on est au 22ème étage.
Whaouuu…! Une chambre trop classe, trop belle; un grand lit, un home-cinéma, salle de bain avec douche et baignoire et surtout une vue à couper le souffle!!!
On donne directement sur le strip et sur les fontaines du Bellagio.
On avait fait le choix d’une chambre luxe dans un hôtel abordable plutôt que la chambre 1er prix dans un palace. Et on a eu raison.
Au final on aura mis 788km contre 426km en voiture!

  • 27 km
  • 1h59
  • Las Vegas

Las Vegas

Cette ville est ouf ! Tout est permis : on a mangé une glace en maillot de bain devant les boutiques de luxe du Bellagio, on a vu des mecs arriver avec des packs de bières pour dans leur chambre, tu peux fumer et boire partout, toute la journée dans la rue des mecs te tendent des cartes de visites de putes, énormément de gens déguisés (Elvis, Pikatchu, Buzz l’éclair…) pour des photos contre pourboire, des hôtels surdimensionnés et bien sûr des casinos partout.
La piscine de notre hôtel est aussi juste incroyable : interdite au moins de 21ans, un DJ, tout le monde bière à la main dans l’eau, pas plus d’ 1m20 de profondeur pour pas que les bourrés se noient et des animations supers genre concours de t-shirt mouillé !
Le pas bon plan du jour : l’hôtel la Stratosphère (une immense tour) offre une vue imprenable sur toute l’avenue avec des manèges au sommet, c’est accessible au public et c’est gratuit… En réalité c’est le plus éloigné et 18 dollars par personne pour monter… Non merci !
En hôtel bien classe à voir il y a le Circus Circus avec un grand parc d’attraction à l’intérieur; le New-York New-York avec son roller coaster et son casino trop beau…
Bien sûr tout est plus beau la nuit. Pour notre dernière soirée on va jouer aux machines à sous (quand même), on perd 13 dollars assez rapidement et ensuite on joue les 3 dollars symboliques de Farida : on y a cru mais finalement non !
On va aussi voir le ballet des fontaines du Bellagio, c’est somptueux !
Demain on quitte Vegas direction Grand Canyon, on est content de reprendre la route. Vegas c’est cool mais 2 jours c’est suffisant, on fait vite le tour, tout est cher, il y a énormément de monde… mais bon c’est aussi ça Vegas !!!

PS : pour ceux qui s’inquièteraient on s’est pas marié !!!


Las Vegas > Willow beach

On décolle tôt, on prend un petit dej au starbucks pour pas partir le ventre vide.
On prend la route direction Boulder city (oui, oui on est déjà passé là !) Cette fois pas besoin de faire de détours c’est assez rapide.
On s’arrête à Boulder city après 50km, il est 10h30 il fait déjà chaud. Il nous reste une quarantaine de km, par contre il n’y aura rien pour se poser à l’ombre sur la route. On décide de se poser dans un parc à Boulder city et de reprendre la route qu’en fin d’aprem.
On passe le temps en écrivant notre blog, pic-nic, sieste, check up des vélos…
Ce parc est assez marrant, il est connu car des troupeaux de mouflons (sorte de mouton) viennent passer la journée. Très vite on se retrouve encerclé, des dizaines de mouflons débarquent. Toute la journée on voit défiler des cars de touristes qui s’arrêtent 3min prendre 2 photos et basta. Le plus énorme c’est qu’ils viennent tout juste à côté de nous prendre leurs photos, personne nous dit bonjour ni rien on a l’impression d’être complètement invisibles !
A 16h il faut qu’on reparte, il nous reste pas mal de km. Il fait très, très chaud, c’est horrible. Ça monte beaucoup, le soleil nous tape dans le dos. Les descentes c’est presque pire, on a un vent brulant. On avance pas vite, c’est très dur mais on ne peut pas faire demi-tour. C’est triste à dire mais on prend même pas le temps de profiter du paysage somptueux. On a de nouveau passer le Colorado (welcome Arizona). On a traversé des chaînes de montagnes couleur rouge, marron, noire; on a aussi traversé White rock canyon (des grosses collines de terre blanche) et Black canyon (idem mais noire). C’etait juste magnifique mais désolé trop chaud pour s’arrêter prendre des photos !
Au bout de 40km on arrive enfin sur la route qui descend vers Willow beach. On fait 7km de descente, on va devoir tout remonter demain matin, c’est trop les boules !
On arrive enfin à Willow beach. C’est une petite marina sur les bords du Colorado. On est épuisé, à bout… Il est 20h tout est fermé, un autre coup au moral.
Tant pis on se pose à la lumière du market, on monte notre tente, on se fait à manger. L’eau pour les pâtes à même pas le temps de chauffer, plus de gaz !
On n’en peut plus il faut que cette journée s’arrête. On se pose dans la tente, on mange un paquet de céréales et on essaye de s’endormir. Il fait encore très chaud.
Au final on se rend compte qu’on ne peut vraiment pas rouler après 12h. Pourtant physiquement on se sent en forme mais cette chaleur devient de plus en plus insupportable !

  • 86 km
  • 5h20
  • Willow beach

Willow beach > Chloride

On se réveille mouillés de sueur après une nuit chaude et agitée. On a été réveillé plusieurs fois par des régiments de pêcheurs nocturnes et par des hurlements de loups.
On part au levé du jour, on entame les 7km de montée, il fait pas encore trop chaud. On met quand même 1h pour arriver en haut. On avance sur la route 93, ça continue de monter. On n’avance pas aussi vite qu’on le voudrait.
Pilou souffre de plus en plus de la chaleur, on est obligé de s’arrêter plusieurs fois.
Il est midi, on atteind Grace Hooper Jonction. Il nous reste encore 40km. Apparemment ça monte, il fait 47 degrés, on se rend compte qu’on pourra pas les faire aujourd’hui.
Il y a un petit snack; on se pose, on mange un bout. Ca fait chier on aurait bien aimé être à Kingman ce soir. Jerem tente le stop. Au bout d’une heure avec zéro voitures arrêtées au compteur, on abandonne ! Ca confirme presque notre première impression comme quoi en Arizona les gens sont cons. C’est la première fois qu’on se fait klaxonner, que les voitures nous frôlent. Même les caissières font la tronche.
On va jusqu’à la ville la plus proche, elle est old school western; des petites maisonnettes en bois, des trucs rouillés partout; des vieilles pancartes… On trouve un motel bien pourave, bien vieux, bien sale. Il fait plus chaud dans la chambre que dehors mais au moins il y a une douche !
Le soir on mange au resto du motel, un petit repère de cowboys, on a même le droit aux chanteurs de country ! On mange plutôt bien; c’est bon, c’est pas cher, c’est parfait !
On s’endort il est 19h30…


Chloride > Kingman

On part assez tôt, on roule bien, c’est plus facile que ce que l’on pensait. On fait quand même une cinquantaine de km; on n’aurait vraiment pas pu les faire hier avec la chaleur.
On se fait un breakfast. On pensait avoir une coupe de fruits avec notre sandwich œuf-bacon, on se retrouve avec une portion de frites… super à 8h du mat ! A côté de nous un gros bouffe maxi burger, maxi frite, maxi boisson… ça craint !
On va vers le camping, sur la route on achète du gaz (cool on va pouvoir manger).
Super on trouve une bibliothèque ils ont des ordis publics, on va enfin pouvoir mettre les photos. On a le droit à 1h, on se dépêche mais c’est trop court on n’a pas le temps. Zut se sera encore pour la prochaine fois…
On arrive au camping, on vient de dépasser nos 1000 premiers km :) On passe l’aprem tranquille; on skype la famille (c’était plutôt cool de les entendre :) )
On profite de la piscine, du billard, de la machine à laver…
En fin d’aprem le vent se lève, on se prend une grosse tempête de sable ! Au bout de 30 min ça se calme; on retourne à la tente, elle est remplie de sable ! On redémonte tout, on secoue tout, et on remonte… !
Les joies du sable !!!

PS: vous êtes de plus en plus nombreux à nous suivre, merci pour tous vos commentaires, ça fait du bien!
Merci aussi à Benoit, grâce à lui vous pouvez nous suivre (presque) au jour le jour sur une carte. Ca se passe à gauche dans le menu « progression ».


Kingman > Grand canyon caverns

On est réveillé, 20min avant le réveil, par une petite averse. On se lève, il ne pleut plus, le ciel est voilé.
On reprend de nouveau la route 66. On roule bien, la route est belle, les paysages changent constamment. On passe des plaines désertiques avec les montagnes au loin à une route de montagne. On est entouré par des montagnes formées d’éboulis de pierres et au sommet des murailles rocheuses, c’est assez incroyable. On sort des montagnes le paysage change à nouveau; des grandes collines de terre noire avec des arbres ronds et bien verts partout. Ca fait bien longtemps qu’on n’avait pas vu du vert à part dans les golfs ! C’est plutôt bon signe pour nous… (la chaleur va sûrement diminuer). On termine par un paysage improbable on se croirait dans la savane.
On arrive à Grand canyon caverns (rien à voir avec grand canyon).
On paye notre emplacement de tente, on retourne aux vélos et là il se met à pleuvoir des trombes d’eau. On découvre pour la première fois les joies du camping sous la pluie. C’est plutôt marrant (de nous voir), on sait pas trop quoi faire ni comment s’organiser.
Ce camping est de loin le plus moisi qu’on ait fait, en plus 16 dollars la nuit c’est du vol ! On se couche dans la tente pour une fois il fait bon, ça fait du bien !
Au final aujourd’hui on aura fait quasiment 100km, le soleil était voilé il faisait pas trop chaud, c’était l’idéal pour rouler.
On a l’air de commencer à s’éloigner de la chaleur, on commence à voir du vert et on a croisé pleins d’animaux…
Des lapins, des lézards bizarres, des espèces de marmottes, des chevaux, des vaches, des biches, un serpent et… une tarentule grosse comme le poing qui traversait tranquillement la route !!!
Désolé mais on n’a pas pris le temps de la photographier ! ^^