Very Bike Trip, les USA en vélo

Very Bike Trip, les USA en vélo

Grand canyon caverns > Ash Fork

Ce matin on a eu du mal à se lever, il a plu toute la nuit, il fait frais; on a bien dormit. On s’est juste pris un gros orage à 3h du mat. Il y avait beaucoup d’éclairs; ça faisait « boite de night » dans la tente !
On part un peu plus tard que d’habitude, il pleuviote encore. On roule vers le beau, on laisse les nuages noirs derrière nous. La route 66 est moins belle qu’hier, plus monotone.
On dépasse Seligman; il y a des cars de touristes partout, on s’arrête même pas, on trace. C’est une ville avec des shops Route 66; on en a déjà passé 2-3 qui étaient plus sympas et plus typiques ! On continu, ça monte pas mal mais il fait pas chaud on avance vite.
On arrive au bout de la route 66, encore une fois on est obligés de prendre la freeway. C’est la seule route. Mais par contre en Arizona c’est autorisé aux cyclistes; il y a des panneaux qui nous disent de rouler sur la bande d’arrêt d’urgence.
En Arizona ils ont l’air beaucoup plus souples niveau lois: les motards roulent sans casques et la ceinture de sécurité n’est pas obligatoire dans les villes.
On arrive à Ash Fork. Le camping où on voulait aller n’existe plus… C’est horrible, on se croirait dans des bidonvilles. On trouve quand même un endroit sympa pour manger et un motel pas cher !


Ash Fork > Williams

Après un bon petit dej on part vers Williams.
Aujourd’hui c’est une petite étape toute en montée et que en freeway!
Le ciel est menaçant on espère arrivé avant la pluie… Raté, au bout de 20min il pleut à grosses gouttes. On enfile nos k-way et nos beaux gilets jaunes (merci Michou, Claude et Fafa :) )
On est trempé, en plus on se prend des raz de marée à chaque camion qui passe! On garde le moral c’est plutôt marrant. On se fait rattraper par un cyclotouristes, le premier qu’on voit. Il est impressionnant; il a 2 mini-sacoches avant et une tente, un super vélo sans vitesses et il fait des étapes de 200km par jour…normal! Il va aussi a New York, il y sera largement avant nous! Il reste pas très longtemps avec nous; on le ralentit trop ^^
C’est dommage qu’il fasse tout gris, on entre dans Kaibab national Forest. Oui, oui une forêt! Sa fessait bien longtemps qu’on en avait pas vu.
On arrive à Williams, on trouve une bibliothèque. On en profite pour enfin mettre les photos (retournez aux premiers articles jusqu’à maintenant, vous pouvez agrandir les photos en cliquant dessus).
On est encore trempé, on a froid. On fait le tour des motels ils sont tous super cher. On mange vite fait et on repart il y a des campings un peu plus loin.
Le premier a pas de douche, une bonne douche chaude nous ferait du bien. Tant pis on continue. On arrive à un autre, il est cher(aussi cher que le motel hier) mais on prend quand même. Il y a l’air d’avoir plein de français, il y a plein de tentes Quechua!
On se couche tôt; demain soir on sera à Grand Canyon.


Williams > Grand Canyon village

On se lève tôt on a eu encore beaucoup de pluie cette nuit. Pour le moment le ciel à l’air de se dégager, on espère que sa va tenir. On se prépare; Jerem va aider notre voisin de camping qui galère à ranger sa tente 3 secondes. C’est des français (un père et sa fille) ils vont aussi à Grand Canyon, on compte dormir au même camping ce soir. Ils y seront avant nous, ils vont essayer de nous réserver un emplacement.
C’est partit dans 80km on est à Grand Canyon. On roule bien, la route est belle, plaine puis forêt, sa monte un peu. On de fait doubler par des centaines de voitures; on espère avoir une place au camping (il n’y en a qu’un).
Sur la route on s’arrête, un mec vend du « Buffalo jerky » c’est des tranches de bisons séché. C’est trop bon!
On arrive à l’entrée du parc, c’est l’arnaque on paye 2 fois 12 dollars alors que pour les voitures c’est 25!
On est a Grand Canyon village c’est dans la forêt, on savait pas, on voit toujours pas Grand Canyon. On arrive au camping bien sûr il est complet. On demande si une réservation a été faite à notre nom…y’en a pas! On part faire le tour du camping à la recherche de « nos français ». On les trouves pas, on revient à l’accueil. Depuis le début le ranger essayait de nous dire qu’il y a un emplacement réservé exclusivement aux cyclotouristes! Finalement on a un emplacement mais on a perdu 1h de notre temps. On a encore des progrès a faire en anglais!
On s’installe et on part enfin découvrir Grand Canyon. C’est pas très bien indiqué, on de perd un peu mais on finit par y arriver…OUAH!!!
Y a pas de mots pour décrire, c’est juste trop beau…
On a beau avoir vu des centaines de photos; c’est magique!
On marche le long du canyon, on mitraille de photos, on en revient pas…
En fait c’est là le plus bel endroit qu’on est vu (pour l’instant).
En fin d’aprem on se prend une petite averse. On rentre on se douche; on tombe par hasard sur « nos français ». On se fait un p’tit apéro avec eux.
Finalement eux non plus n’ont pas eu de place, ils ont eu de la chance ils sont tombé sur des français qui les ont invités sur leur emplacement.
Un voisin de camping vient nous parler, il est trop marrant; il revient toute les 5 min pour nous donner des conseils, des astuces et même de la bouffe! Il nous a donné pleins de paquets de pâtes chinoises, du bœuf en conserve et des bananes!
On se couche tard, sa fait longtemps! (enfin tard il est 21h30!)


Grand Canyon village > Desert view

Le levé est difficile, il a de nouveau plu toute la nuit.
Mais comme hier le ciel est entrain de se dégager. On se prépare et on va au point de rendez-vous pour une randonnée organisée par les Rangers. On arrive pile à l’heure. On marche sur un petite chemin qui descend le canyon en lacet à flanc de falaise. Le ranger nous explique qu’on fait partit des 6% de visiteurs qui descendent dans le canyon. On descend pendant 2,5km, c’est super intéressant; le ranger nous raconte la géologie, l’histoire et les anecdotes du canyon.
Arrivé en bas, il faut tout remonter…Super randonnée! Vraiment à faire.
On reprend les vélos direction Desert view. Il y a aussi un camping mais tout petit. On sait qu’on aura pas de place on espère pouvoir négocier.
Arriver à mi-chemin il se met à pleuvoir, on se dépêche mais on est de nouveau trempé! On peut pas dire que la météo soit clémente avec nous!
On arrive au camping, il est quasiment vide, la pluie a du faire fuir tout le monde; un mal pour un bien! On monte notre tente il pleut a grosses gouttes, on a même droit a la grêle!
On court se réfugier au snack. Entre 2 averses on va profiter du paysage une dernière fois; demain on quitte ce lieu unique!
Prochaine étape rejoindre Moab et Arche national parc d’où on bifurquera vers l’est. A contre cœur on ira pas à Yellowstone, on aura jamais le temps. On pensait prendre un train de Yellowstone pour rejoindre l’est mais c’est pas desservit et louer une voiture reviendrait trop cher! Sa devait être un des points fort de notre voyage, on est bien dégouté!
On a pas le choix on fait avec :(
Si vous connaissez des endroits ou des itinéraires sympa entre Denver et New York on est preneur…

 


Desert view > Tuba city

Ce matin on met du temps à partir: on traine au lit, on nettoie la tente et on répare une petite crevaison sur le pneu avant de Pilou. Depuis le début on a prit l’habitude de rouler sur les bandes d’arrêt d’urgence. On est plus en sécurité mais on passe notre temps à éviter les débris de verres, les morceaux de pneux et les cadavres d’animaux.
On passe faire un dernier adieu à Grand Canyon et c’est partit! Super aujourd’hui c’est grand beau…
La route descend sa fait du bien, c’est super beau on a des canyons à gauche et des montagnes de terre blanche à droite. La route est parsemée de shop d’objets artisanaux Indien. Ils nous font tous des grands signes c’est plutôt sympa!
On arrive à Cameron, il est 11h30, on mange un burger dans un vieux truc à touristes mais c’est le seul endroit où on peut s’arrêter avant Tuba city.
Aux états-unis on peut manger pour vraiment pas cher même au restaurant à condition de manger un burger ou un sandwich. En moyenne on mange pour 25 dollars avec boissons à volonté!
On reprend les vélos, on a 30km a faire sur une grosse route avec pas mal de circulation. On a un super rythme, on roule vite, on les fait rapidement.
On quitte cette route; c’est beaucoup plus joli, on traverse des montagnes de pierres rouges. On a droit à 2-3 montées, petites mais très raides et on arrive à Tuba city.
On est en territoire indiens (les indiens d’Amérique). Si on a bien compris on est dans la tribu des « Hopi ».
Ensuite on part s’installer au camping; ils ont plus de place tente mais on peut prendre un emplacement RV. C’est un peu plus cher mais sa ira.
On vient de passer notre premier fuseau horaire maintenant on a 8h de décalage avec la France.

  • 95 km
  • 4h59
  • Tuba city

Tuba city > Kayenta

On se réveille plus tard que prévu, on a oublié de mettre à jour l’heure du réveil!
On sort de la tente on tombe sur notre voisin de camping; il a la patate, il nous pose pleins de questions et nous filent des barres de céréales et des M&M’s. Avant de partir on teste le breakfast de Mcdo; c’est plutôt bon: pancake, œufs brouillés, un espèce de steak de saucisse, brioche et confiture. Parfait pour attaquer une journée de vélo!
On bouffe du km, c’est plat et désertique, pas vraiment intéressant. A midi pas un endroit pour de poser à l’ombre, obliger de manger nos sandwich en 2-2 sur le bord de la route! On trouve un market à 10km de l’arrivé; on de fait une pose glace.
Au moment de repartir un mec nous interpelle; il nous demande où on va. Il en revient pas, il est comme un ouf! Il gueule partout…c’est trop marrant, il se prend en photo avec nous!
On repart, le mec nous a re booster! En plus c’est super beau on traverse un canyon de pierre rouge et d’arbres bien vert. On arrive à Tsegi il n’y a rien à part un motel et il est complet. On a déjà fait 100km il en reste 20 jusqu’à la prochaine ville mais la rencontre de toute à l’heure nous a vraiment motivé, on continue.
On arrive à Kayenta, il n’y a que des hôtels de bourges! On demande quand même on sait jamais; le moins cher est a 130 dollars la nuit… C’est quasiment notre budget pour 2 jours; non merci!
On passe devant une église, un pick-up garé devant, Jerem tente le coup. On entre, on tombe sur trois indiennes. On leur explique notre voyage et qu’on cherche un endroit pour dormir. Elles nous explique qu’on peut pas dormir dans l’église mais l’une d’entre elle nous invite chez elle! Par contre elle rentre pas tout de suite; l’église organise un Bingo. On se retrouve dans une salle remplie d’Indiens (cette fois de la tribu « Navajo »). On dirait que le Bingo c’est leur sport national; ils sont super organisés: de la colle pour coller les grilles entres elles et ils ont tous des collections de marqueurs spécial Bingo! On passe la soirée avec elle et sa petite-fille; elles nous expliquent comment jouer au Bingo, c’est un peu compliquer au début: sa va vite, à chaque partie sa combinaison gagnante mais in se marre bien. On se prend au jeu en plus le jackpot est à 600 dollars!
Le Bingo se termine, on a rien gagné mais on a passé une bonne soirée! On va chez Myrthe qui nous offre une chambre avec salle de bain et un grand lit Kingsize. Le top!

  • 121 km
  • 6h24
  • Kayenta

Kayenta > Monument Valley

On se lève après une bonne nuit; on se prépare et on va dire au revoir à Myrtle et sa famille. On prend une photo, Myrtle nous demande de le lui envoyer; elle veut la mettre sur son mur avec celles de ses enfants. On part direction Monument Valley, on a seulement une cinquantaine de km.
La route est vallonnée mais c’est beau…
Quasiment tous les gens qui nous double nous font coucou! On arrive assez vite à Monument Valley. On découvre ces grands blocs de pierre rouge à la verticale. Bizarrement on trouve ça super beau mais pas aussi impressionnant qu’on le pensait. Sûrement l’effet Grand Canyon! On se pose, on regarde le paysage, on prend des photos et on tombe sur Diana; la petite fille de Myrtle avec qui on a joué au Bingo! Elle travaille là! On discute un petit moment, on échange nos coordonnées, elle nous donne des conseils; les endroits où on peut jouer au Bingo! Elle nous propose aussi de nous faire une collecte à l’église pour notre voyage. On refuse.
En millieu d’aprem on va se renseigner sur le prix des circuits en 4*4 dans Monument Valley. 80 dollars par personne pour 1 heure, la blague! Du coup on fait un tour mais en marchant…
En fin d’aprem on va au camping, à peine arriver on se prend une tempête de sable et une énorme averse! Mais cette fois on est pas mouillé!

  • 57 km
  • 3h18
  • Monument Valley

Monument Valley > Bluff

Ce matin encore un départ difficile. On s’arrête sur le bord de la route au bout de 2km, les vélos ont mal supporté la tempête de sable d’hier. On nettoie, on regraisse… et on part enfin!
Ca monte beaucoup, on avance pas très vite mais derrière nous c’est vraiment magnifique.
On s’arrête de nouveau après plusieurs km, Pilou avance très lentement sûrement un problème avec le vélo… Et bah non ça vient pas du vélo…!
A savoir que Pilou a mal dormit; le matelas de sol est crevé, on n’a pas déjeuner et on a le vent de face!
On arrive à un panneau qui nous indique une descente de 6 miles avec une pente de 6 à 10%! Énorme on roule à 45-50 km/h mains sur les freins toujours vent de face!
On croise un cyclotouristes qui roule dans l’autre sens. On souffre pour lui!
On arrive à Mexican Hat après 40km, on déjeune enfin un bon breakfast américain: œufs, bacon, galette de pomme de terre et french toast (en fait c’est du pain perdu).
On rempart requinquer. On roule en montagne russe: grosse descente, grosse montée, grosse descente, grosse montée…
La route est magnifique un enchainement de paysages. De grandes plaines désertiques, des gros rochers rouges, des montagnes couleur sable…
On arrive à notre ville étape, on mange dans un café tenu par 2 jeunes roots, tout est bio, végétarien et fait maison. Première fois qu’on voit ça ici ^^
On se pose au camping. Jerem va demander si on peut mettre les camelbags au frigo, il rencontre Betsy une cliente du camping. Elle nous propose de mettre l’eau dans son frigo. Puis de fil en aiguille nous invite à boire l’apéro puis à manger.
On passe la soirée avec Betsy, son mari Billy et leur petite chienne Margot! Betsy est une vrai pipelette; on passe une très bonne soirée!
Ils nous propose de nous emmener jusqu’à Moab, on est censé y être dans 2 jours.
Pilou est pour, Jerem est contre.

  • 76 km
  • 5h11
  • Bluff

Bluff > Moab

Ce matin Jerem à changé d’avis, ça fait 2 semaines qu’on n’a pas fait de pause (depuis Vegas). Une journée sans vélo nous fera du bien et en plus on avance. On charge les vélos dans la caravane de Betsy et Billy et c’est parti!
On traverse des paysages magnifiques; on se rend vraiment compte de la différence voiture/vélo. On va vite, pas le temps d’apprécier la route ni de faire de poses photos!
On arrive à Moab après 2h de voitures. C’est le paradis pour les passionnés de VTT… des locations partout, entouré par les montagnes et les chemins. Juju et Titi j’espère qu’un jour vous aurez l’occasion de venir ici c’est un spot pour vous!
On arrive au camping, on monte notre tente . Betsy nous propose de passer l’aprem avec eux ils vont à Arches national park. Avant de partir ils nous font une proposition: demain ils partent en direction de Portland, ils nous proposent de nous déposer un peu après Salt Lake city c’est sur leur route. Ensuite on serait à 1 semaine de vélo de Yellowstone… Hier soir on leur avait parler qu’on renonçait à aller à Yellowstone par manque de temps. On remet en cause notre itinéraire, on a l’aprem pour se décider.
On passe l’aprem à Arches. Encore une fois c’est différent, on va de point de vue en point de vue en voiture. On s’arrête on prend une photo et on continue. Mais c’est notre journée repos sans vélo; ça repose les jambes, les fesses de Pilou…^^ Et on s’entend super bien avec Betsy et Billy. Le parc reste magnifique; des Arches de pierres gigantesques et des gros rochers empilés les uns sur les autres.
On revient au camping, on regarde sur internet pour Yellowstone. Ca parait difficile; Yellowstone est très mal desservi, ça risque de nous coûter un peu cher mais tant pis on aura peut-être plus l’occasion de revenir aux USA. On prend la décision d’aller à Yellowstone et après on verra…
On mange avec Betsy et Billy (des délicieux hamburgers fait maison) et on fonce au cinéma voir « Batman The dark knight rises ». Il sort que dans 4 jours en France.
Même si on n’a pas tout compri le film est super!


Moab > Brigham city

On prend la route tôt le matin. Billy conduit, Jerem fait le copilote et les filles papotent derrière.
On arrive en fin d’aprem à Brigham city au nord de Salt Lake city. On vient de gagner au moins 1 semaine en seulement quelques heures de voitures!
Finalement Betsy et Billy décident de s’arrêter au même camping que nous. On passe encore une super soirée, Betsy et Billy nous chouchoutent!!!
C’est vraiment des personnes supers…